SPLA : Portail de la diversité culturelle
Culturesmali

Souleymane Cissé - Mali : il n'y a pas que les djihadistes

Par Anaïs Heluin

À 75 ans, le cinéaste malien dénonce dans son dernier film, "OKA", l'obscurantisme religieux mais aussi l'injustice sociale qui fait son lit dans la corruption.

Des dix-sept fictions en compétition lors de la 26e édition des Journées cinématographiques de Carthage (JCC) qui se sont achevées le 28 novembre, Oka - "notre maison" en bambara - de Souleymane Cissé était parmi les plus attendus. La découverte en fut différée. Prévue le 25, la projection du septième film du réalisateur malien a dû être décalée du fait de l'attentat qui a secoué Tunis et touché des membres de la garde présidentielle. Décalée mais maintenue comme l'ensemble du programme du festival, en dépit du couvre-feu, dans un bel esprit de résistance au terrorisme qui frappe aujourd'hui le monde. "Je tenais à être présent aux Journées cinématographiques de Carthage du fait de la menace commune à la Tunisie et au Mali. L'art a son rôle à jouer dans ce contexte, et suis heureux que mes confrères réalisateurs présents à Tunis l'aient compris en ces jours difficiles", a affirmé un Souleymane Cissé au regard triste mais déterminé.

OKA, d'abord l'histoire d'un drame familial

Résolu à poursuivre la lutte qu'il mène depuis plus de quarante ans, pour le développement des scènes culturelles africaines et contre les injustices sociales qui minent son pays. Depuis dix ans, le terrorisme qui y sévit est une des causes majeures de ces iniquités. Oka aborde le problème à travers une histoire familiale : celle des sœurs du réalisateur, chassées de leur domicile en 2008 par une famille voisine.

LIRE L'INTEGRALITE sur http://afrique.lepoint.fr/culture/cinema-souleymane-cisse-mali-il-n-y-a-pas-que-les-djihadistes-07-12-2015-1987935_2256.php

Laissez-nous vos commentaires !

Laissez-nous vos impressions, remarques, suggestions pour améliorer le nouveau site Sudplanète. N'hésitez surtout pas à nous rapporter les éventuels bugs que vous pourriez croiser.

Partenaires

  • Mali : PADESC