SPLA : Portail de la diversité culturelle
Culturesmali

Le théâtre BlonBa ferme, victime du "Mali de l'autodestruction"

Alioune Ifra Ndiaye | Directeur du BonBa (Mali).

Le dramaturge français Jean-Louis Sagot-Duvauroux attire l'attention sur la fermeture, dimanche, d'un lieu exceptionnel de la capitale malienne, Bamako, BlonBa, structure artistique et culturelle née en 1998. Il nous a transmis ce texte d'Alioune Ifra Ndiaye, le directeur de BlonBa, qui explique sa démarche, sa déception, et ses espoirs.


Quand vous lirez ce texte, la salle et les bureaux de BlonBa, ce lieu culturel qui était devenu en quelques années une institution majeure de la vie bamakoise, auront fermé leurs portes. On ne viendra plus à Faladiè, avenue de l'UA, place BlonBa, pour y passer des soirées d'échanges et d'enrichissement culturels.

Je n'aime pas trop parler de moi, mais je vais néanmoins vous raconter cette histoire en détail, parce qu'elle dit quelque chose de plus que mon intérêt propre, parce qu'elle aide à comprendre des faiblesses structurelles de notre Mali, ces faiblesses sans lesquelles jamais le pays n'aurait pu s'effondrer en dix jours, comme nous venons de le voir.

Voici donc comment BlonBa s'est fait et voici comment BlonBa a été tué.



LIRE LA SUITE EN CLIQUANT sur le lien.

Laissez-nous vos commentaires !

Laissez-nous vos impressions, remarques, suggestions pour améliorer le nouveau site Sudplanète. N'hésitez surtout pas à nous rapporter les éventuels bugs que vous pourriez croiser.

Partenaires

  • Mali : PADESC