SPLA : Portail de la diversité culturelle
Culturesmali

Lancement Officiels des Single Toubani et Kanou Hadja Fanta Diabaté

SINgle de l'artiste auteure compositrice Hadja Fanta Diabaté
  • Lancement Officiels des Single Toubani et Kanou Hadja Fanta [...]
Genre : Sortie de film, livre, album...
Contact Hadja Fanta Diabaté
Rubrique : Musique
Publié le : 12/12/2016
Source : Biographie

Partagez :

Malienne d'origine, guinéenne d'adoption et ivoirienne de naissance, Hadja Fanta Diabaté est issue de la grande famille Diabaté des griots du Mandé.
 
Adoptée par sa tante Hadja Fatouma Danté, son cursus scolaire s'effectue entre Conakry et Bamako auprès d'une famille de diplomates lui permettant de voyager à travers le monde. Ce qui lui a valu des qualités non des moindres dans la pratique des langues de la sous-région. De nos jours l'artiste détient la capacité de chanter dans différentes langues dont le Mandingue, le Bambara, le Sosso, le Français et l'Anglais. Auquel vient se greffer son talent d'interprétation inouïe.
 
Elle ne rencontra sa mère biologique Hadja Mariama Danté, restée fidèle à la tradition ancestrale en animant diverses cérémonies, qu'à l'âge de 14 ans. C'est lors de cette rencontre entendant la chanson improvisée par celle-ci pour l'accueillir, moment à jamais gravé dans sa mémoire, qu'elle eue le déclic. Peu à peu, la musique s'imposa à la jeune fille. Forte de caractère, Hadja Fanta Diabaté poursuit alors le cours de son destin et vient s'installer au Mali, pays de ses ancêtres, afin de continuer ses études supérieures à la faculté des sciences. Passionnée par la musique elle claqua les portes de l'université afin de tenter de faire sa place dans la sphère de la musique. Peu à peu, elle intègre l'univers de la culture et se lie d'amitié avec Pape Sène et Kora Dembélé alors Directeur National de l'action culturelle au Mali. Autodidacte, son obsession à manier la guitare finie par payer. Dès lors, elle taille son chemin, commence à composer ses morceaux et se fait très vite remarquer grâce au timbre de sa voix qui sort de l'ordinaire. Elle entame des animations musicales dans différents lieux phares de Bamako.
 
Ses chansons parlent de la vie et des réalités du monde actuel. De nos jours, son répertoire dépasse l'imagination tant elle dispose d'une multitude d'œuvres originales sous le bras. Le 18 juin 2016 Hadja Fanta Diabaté lance Toubani et Kanou, ses singles, lors d'une conférence de presse où journalistes et public furent conquis par son talent. Une semaine après la sortie officielle de ses singles, elle fut sélectionnée par une organisation allemande au cours d'une audition dont la finalité est de donner un spectacle vivant à l'Institut Français du Mali Rien d'impressionnant face à cette boule de talents à revendre. Son projet consiste à révéler au monde entier la richesse culturelle du Mali dans sa diversité. D'ailleurs, le dernier article paru dans l'hebdomadaire La Sirène la consacre comme future grande star de la musique africaine.
 
Actuellement elle travaille activement à l'élaboration de son premier album.Malienne d'origine, guinéenne d'adoption et ivoirienne de naissance, Hadja Fanta Diabaté est issue de la grande famille Diabaté des griots du Mandé.
 
Adoptée par sa tante Hadja Fatouma Danté, son cursus scolaire s'effectue entre Conakry et Bamako auprès d'une famille de diplomates lui permettant de voyager à travers le monde. Ce qui lui a valu des qualités non des moindres dans la pratique des langues de la sous-région. De nos jours l'artiste détient la capacité de chanter dans différentes langues dont le Mandingue, le Bambara, le Sosso, le Français et l'Anglais. Auquel vient se greffer son talent d'interprétation inouïe.
 
Elle ne rencontra sa mère biologique Hadja Mariama Danté, restée fidèle à la tradition ancestrale en animant diverses cérémonies, qu'à l'âge de 14 ans. C'est lors de cette rencontre entendant la chanson improvisée par celle-ci pour l'accueillir, moment à jamais gravé dans sa mémoire, qu'elle eue le déclic. Peu à peu, la musique s'imposa à la jeune fille. Forte de caractère, Hadja Fanta Diabaté poursuit alors le cours de son destin et vient s'installer au Mali, pays de ses ancêtres, afin de continuer ses études supérieures à la faculté des sciences. Passionnée par la musique elle claqua les portes de l'université afin de tenter de faire sa place dans la sphère de la musique. Peu à peu, elle intègre l'univers de la culture et se lie d'amitié avec Pape Sène et Kora Dembélé alors Directeur National de l'action culturelle au Mali. Autodidacte, son obsession à manier la guitare finie par payer. Dès lors, elle taille son chemin, commence à composer ses morceaux et se fait très vite remarquer grâce au timbre de sa voix qui sort de l'ordinaire. Elle entame des animations musicales dans différents lieux phares de Bamako.
 
Ses chansons parlent de la vie et des réalités du monde actuel. De nos jours, son répertoire dépasse l'imagination tant elle dispose d'une multitude d'œuvres originales sous le bras. Le 18 juin 2016 Hadja Fanta Diabaté lance Toubani et Kanou, ses singles, lors d'une conférence de presse où journalistes et public furent conquis par son talent. Une semaine après la sortie officielle de ses singles, elle fut sélectionnée par une organisation allemande au cours d'une audition dont la finalité est de donner un spectacle vivant à l'Institut Français du Mali Rien d'impressionnant face à cette boule de talents à revendre. Son projet consiste à révéler au monde entier la richesse culturelle du Mali dans sa diversité. D'ailleurs, le dernier article paru dans l'hebdomadaire La Sirène la consacre comme future grande star de la musique africaine.
 
Actuellement elle travaille activement à l'élaboration de son premier album.

Laissez-nous vos commentaires !

Laissez-nous vos impressions, remarques, suggestions pour améliorer le nouveau site Sudplanète. N'hésitez surtout pas à nous rapporter les éventuels bugs que vous pourriez croiser.

Partenaires

  • Mali : PADESC